jeudi 7 août 2014

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Trois Nuage au pays des nénuphars » de Nuage Rose


Éditions société des écrivains paru en 2012 - 250 pages - Couverture


Quatrième de couverture : Années soixante... Le Viêt Nam, déjà scindé par la guerre d'Indochine, vit alors sous le feu américain. Opprimé par un régime totalitaire, prônant le fanatisme et le collectivisme aveugle, le Nord sombre désormais dans le chaos sanglant des bombardements. Plongées dans cette guerre, trois soeurs, trois Nuage, flottent, voient le monde, puis dérivent et survivent... Hà Nội, la capitale et leur ville natale fut évacuée dès le début de la guerre et resta quasi vide pendant dix ans. Au gré de leurs exodes, Nuage Rose, la petite dernière, déroule la guerre, raconte son pays, leur vie au milieu des paysans; une survie que les Nuage, arrachées à leur mère, apprennent sous l'égide d'un grand-père maternel amoureux clandestin de la culture française et d'un père médecin, dévoué à ses blessés. Une cellule familiale terriblement fragile face à la démence de l'époque, mais qui affronte dans l'unité, entre espoir et abnégation, les séparations et la folie destructrice. Au-delà du quotidien à fleur de nerfs, Nuage Rose croque le paradoxe d'une vie menacée d'être sans lendemain, d'une enfance meurtrie par la guerre, par la faim, et pourtant heureuse!... grâce à la puissance des liens familiaux qui triomphent de la Mort et des déchirements.
Avec ce récit, Nuage Rose ressuscite une guerre vécue à travers son regard de fillette et livre dans le même temps une déclaration de gratitude et d'amour à celles et ceux qui l'ont sauvée... Et plus particulièrement à un père, à une mère "absente" et à un grand-père, envers qui s'exprime une adoration authentique et sans limite. Tout autant qu'une foi en ces êtres et la fierté d'avoir été aimée, chérie et protégée par eux, donnant à ce témoignage sa sonorité si particulière et émouvante.




Mon avis : Avant de commencer cette chronique, je remercie les éditions société des écrivains et Janyce pour cette envoie et cette découverte. 
Nuage Rose dans ce livre partage avec nous le récit de son enfance dans un Viêt Nam en guerre. Une enfance qu'elle a vécu avec des deux sœurs, Nuage Doré, et Nuage Bleu, avec son père, et son grand père. Une enfance rythmée par les exodes pour échapper aux zones bombardées par les américains. Une enfance où la seule chose qu'elle connaît c'est la guerre et la faim. Mais malgré tout, une enfance heureuse, grâce à la présence aimante de sa famille, et la générosité des personnes que la famille va rencontrer sur son chemin. On sent aussi l'amour d'une mère peu présente dans la vie de ses enfants à cause de la guerre qui les séparent. 
J'ai beaucoup aimé ce récit, Nuage Rose raconte la vision de la guerre avec ses yeux d'enfant, ce qui en fait un récit doux malgré la rudesse de sa situation. Malgré les bombes, malgré la faim, elle nous livre un très beau récit familial, avec beaucoup d'amour, de solidarité, d’émotions. Je trouve que ce livre est une très belle leçon de vie, il nous apprend que même dans le malheur, on peut trouver le bonheur. Car le bonheur n'est pas quelque chose de matériel qu'on peut acheter, c'est quelque chose au plus profond de soi et des autres qu'on peut trouver en ouvrant les yeux, en ouvrant son cœur. 
Le récit n'est pas seulement composé des souvenirs d'enfance de l'auteur mais aussi de faits réels qui nous en apprend plus sur le conflit, des choses que les yeux d'enfant de l'auteur n'aurait pas pu savoir sur le moment ou alors pas vu de la même façon. L’auteur nous livre aussi parfois les incidences que cette guerre peut avoir sur sa vie d’aujourd’hui, des habitudes prises durant cette période qu’elle a gardé en elle. 
Un récit qui nous en apprend plus sur l'effrayante situation des personnes pendant la guerre du Viêt Nam, mais aussi une véritable histoire d'amour entre une famille très unie. Un récit accompagné par des photos de famille mais aussi des illustrations dessinées par le père de Nuage Rose. 
Un livre émouvant qui ne peut pas vous laisser indifférent.

http://www.societedesecrivains.com/
-----L'avis de mes matelots :-----
- Fanny - Kathleen - Pauline -

8 commentaires:

  1. Ce livre a l'air très émouvant et magnifique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est très beau et avec de l'émotion :)

      Supprimer
  2. L'histoire qu'elle raconte à l'air très belle mais je ne suis pas sur de me laisser tenter, je ne suis pas fan des autobiographies...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une histoire très émouvante et une belle leçon de vie aussi :)

      Supprimer
  3. J'avoue que rien qu'à la lecture du résumé, j'ai un peu lâché prise et je n'ai pas lu jusqu'au bout. C'est déjà un assez mauvais point. Mais ta chronique étant positive, je me demande si l'histoire est raconté de la même manière qu'est écrit le résumé ? :) Car j'ai trouvé ça assez indigeste x) Mais parfois, entre le résumé et le livre en lui même il y a beaucoup de différences ! :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le résumé n'est pas du tout écrit comme le livre, l'auteur écrit dans un tout autre style :)

      Supprimer
  4. Les autobiographies, j'apprécie peu, dommage ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui dommage, parce que parfois on a de belles surprises :)

      Supprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.