vendredi 15 août 2014

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Jour de colère dans la vie de Deniz Göl » de Serge Amparanoia


Présentation de l'escale :
"La première chose que vous ayez à vous mettre dans le crâne, à mon sujet, c'est que je suis un type méchant. Pas un sale type, entendons-nous bien! J'espère que vous voyez la différence. Par exemple, Mimoun le minable a balancé spontanément les deux élèves qui ont cassé votre pare-brise pour piquer vos lunettes solaires – des lunettes un peu flashy, non? Et même, ce vicieux a donné des faux noms, je veux dire ceux d'une paire de cloches qui n'y étaient pour rien. Mimoun est un double salaud. Qu'est-ce que j'ai de commun avec cette engeance?"
Ainsi débute la confidence de Deniz. Un adolescent « anormalement cultivé » qui se revendique trop intelligent et trop conscient du monde pour s'y intégrer. Un provocateur qui s'amuse à se faire haïr. Un antihéros d'une maturité et d'une lucidité inattendues qui cultive soigneusement une rage intérieure. Un personnage tout en paradoxes qui manie judicieusement tous les registres de langue, amateur de littérature qui choisit ses lectures au poids, qui construit dans la destruction, un serial killer, un nettoyeur. Il fascine néanmoins par sa verve et son humour exceptionnels avec lesquels il nous révèle, cynique et insolent, les absurdités de notre époque. Avec Jour de colère, Serge Amparanoia nous livre un texte grinçant, tranchant et violent auquel on ne peut s'empêcher de penser bien après l'avoir "vécu".


Organisateur : Éditions Société des Écrivains
Escale : Contemporain
Encre : Grand Format
Nombre de vagues : 174
Mon avis :
Je remercie Janyce et La Société des écrivains pour cette lecture qui m'a laissé perplexe mais que j'ai trouvé intéressante.

Dans ce livre Deniz Göl, un adolescent d'origine turc, va nous livrer le récit de sa vie. On va très vite comprendre que Deniz n'est pas du tout un adolescent comme les autres. Deniz Göl est en 5ème cycle (en Belgique, je ne sais pas du tout à quoi cela correspond en France) dans une section spéciale pour les élèves "difficiles", et a redoubler de nombreuse fois. Ce n'est pas que Deniz est bête, loin de là, en lisant les lignes on comprend très bien que l'adolescent est très intelligent avec des idées bien à lui. Deniz va justement partager ses idées, la façon dont il voit la société aujourd'hui. On va aussi découvrir sa passion pour la littérature, bien que Deniz choisisse ses lectures en fonction de l’épaisseur du livre, et donc avoir de nombreuses références à des auteurs et à des ouvrages bien connu. Au fil de la lecture, on va sentir la rage qui anime Deniz et comprendre la nature de son projet pour "nettoyer" l'humanité de ses "immondices"... mais ici rien n'est affaire de religions ou de cultures.

Je dois dire que quand j'ai commencé le livre, j'ai été très perplexe, Deniz livre le récit de sa vie d'abord avec un enchaînement d'évènements qui n'ont aucun rapport les uns avec les autres, je n'ai pas compris où en voulait en venir l'auteur. Puis on comprend que Deniz ne raconte pas son histoire à nous, mais qu'on lit une lettre adressée à l'un de ses professeurs. La question : pourquoi cette lettre à son professeur ? Et voilà donc une première chose qu'on veut comprendre et un premier intérêt à vouloir continuer la lecture. Ce n'est que bien plus tard dans le récit qu'on comprend pourquoi Deniz nous raconte sa vie, nous livre ses pensées sur la société, parce que Deniz à un projet... donc on continue la lecture pour savoir si ce projet va être mit à exécution...

Bien que j'ai trouvé à certains moments la lecture un peu longue, je l'ai trouvé intéressante, car mine de rien l'auteur à travers le récit de Deniz pointe du doigt toutes les choses complètements absurdes de notre société...
http://www.societedesecrivains.com/

9 commentaires:

  1. Pourquoi pas ! Il a l'air d'être pas mal ce livre ! J'avoue que je ne connaissais pas du tout, mais le résumé m'intrigue, et même si ton avis n'est pas entièrement positif, j'avoue qu'il me tente ! :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas tout à fait positif mais pas négatif non plus, c'est un livre que j'ai bien aimé et qui change beaucoup de mes lectures habituelles. Je l'ai trouvé intéressant mine de rien :)
      Si tu le lis, je serais ravie de lire ton avis.

      Supprimer
  2. Ce livre ne me tente pas vraiment

    RépondreSupprimer
  3. NEWSLETTER

    Bonsoir et bonjour ! :)
    Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Tim Burton, je voulais juste vous le dire, pensez à lui ! :3 56 ans tout de même ! :D Bref, passons à la newsletter.

    Voici la chronique du dernier tome (le tome 3) d'A la croisée des mondes : le miroir d'ambre : http://romanian-wind.skyrock.com/3199069695-Des-qu-ils-voient-une-chose-les-etres-humains-ne-peuvent-s-empecher-de.html (c'est la toute dernière chronique ;))

    Voici mon suivis de lecture (j'ai enfin terminé le tome 3 d'A la croisée des mondes justement, du coup je me lance dans une relecture - je devais lire Madame Bovary pour le français en première, je dois lire Madame Bovary, pour la littérature cette année de terminale --' -) : http://romanian-wind.skyrock.com/3217260763-Si-tu-as-l-impression-que-la-personne-a-qui-tu-parles-ne-t-ecoute-pas.html

    Je vous rappelle, mais vous devez connaître le refrain depuis, qu'un commentaire sur chaque article présenté dans cette newsletter est requis pour pouvoir rester inscrit à cette newsletter. Je fais du tri.

    Pour la musique, la voila (elle m'éclate) : https://www.youtube.com/watch?v=a_426RiwST8

    Passez une bonne semaine et merci d'avance ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Je en connaissais pas mais il me tente énormément

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira si tu te laisse tenter :)

      Supprimer
  5. Ce n'est pas le genre de lecture que je recherche en ce moment, mais pourquoi pas à une autre période :)

    RépondreSupprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.