vendredi 8 janvier 2016

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Antarès » de Marie-Pierre Bardou


Présentation de l'escale :
Hiver 2012. Une terrible vague de froid s’installe sur l’Europe, puis sur le monde.
Les black-out électriques se multiplient dans les villes, obligeant les citadins à s’installer dans des abris de fortune. Les émeutes éclatent, les magasins sont pillés, et le monde s’installe peu à peu dans l’immobilisme : les entreprises ferment, les véhicules n’ont plus de carburant. Les campagnes sont désertées, et la population tente de survivre comme elle le peut. Internet s’éteint enfin, dernier témoin d’un univers vivant. Dans ce monde de glace et de silence, Camille et Romain vivent en autarcie presque complète. Le frère de Camille, Thomas, et sa famille, trouvent refuge chez eux. Pendant ce temps, Aïdan et Connor, leurs cousins, essaient de les rallier en faisant d’étranges rencontres sur leur route… Leur unique lien est une étoile, Antarès, le cœur rouge de la constellation du Scorpion. Une étoile qui, dit-on, serait déjà morte depuis plusieurs siècles. Ils la suivront pourtant, morte ou pas, jusqu’à gagner leur survie – ou jusqu’à leur perte.


Organisateur : Éditions Hélène Jacob
Escale : Contemporain
Encre : Numérique
Nombre de vagues : 144 (estimation)
Prix du voyage : 3,49 €


Mon avis :
Je remercie les éditions Hélène Jacob pour cette lecture qui m’a donné froid, très froid. Et si le monde connaissait un hiver infernal avec des températures maximales de moins vingt degrés, comment survivrons-nous ?

Ce que j’ai beaucoup aimé c’est que l’auteure rentre tout de suite dans le vif de sujet en nous faisant découvrir comment ces personnages font face à cette vague de froid exceptionnelle. Ce qui rend la chose plus intéressante, c'est qu'elle partage aussi tout au long de son roman des articles de journaux qui racontent la situation dans toute l’Europe. Ainsi on peut se rendre compte de l’intensité de cette vague de froid. Une vague de froid qui va pousser les gouvernements dans leur retranchement : ils doivent faire face aux black out, à la pénurie de carburants, mais aussi de nourriture. Nos personnages vont ainsi découvrir des dérives effroyables employées par les forces de l’armée

Ce que j’ai moins apprécié c’est que les personnages ne sont pas assez approfondis, à part Camille qu’on découvre beaucoup plus que les autres. Je trouve aussi que la vie quotidienne dans ce froid et ce que cela engendre dans les décisions des politiques n’est pas assez poussés.  J’ai aussi été déçu par le résumé que je trouve trompeur. Il parle d’une étoile, une étoile qui je pensais allait jouer un petit rôle fantastique dans ce roman. Je me suis trompée, l’étoile n’est mentionnée par nos personnages que trois fois… ou alors je n’ai rien compris au rôle que l’auteure voulait donner à cette étoile.

Finalement je reste sur ma faim avec ce roman. Je trouve qu’il est bien écrit et que l’idée est très bonne, surtout que cela pourrait vraiment arriver. Malheureusement les personnages et les événements ne sont pas assez poussés, je pense que l’auteure aurait pu aller plus loin. Malgré tout j’ai passé un moment agréable avec ce livre qui mine de rien nous pousse à nous poser des questions. Une vague de froid de cette ampleur est plus que probable pour moi, mais est-ce que nous pourrons suivre et répondre à la demande en énergie que demanderait une telle catastrophe ?

10 commentaires:

  1. Merci pour ton avis sincère, tu soulignes bien les points positifs/négatifs. Cela m'intrigue beaucoup ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le résumé me fait vraiment envie, mais vu les points négatifs que tu as soulevé, j'hésite... J'essaierai quand même de le trouver. :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est plus trop mon genre de lecture, et avec les éléments négatifs que tu as cités, j'ai encore moins envie de le lire. Dommage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est comme même sympa, ne pas s’arrêter à mon avis :)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas merci pour cette découverte!

    RépondreSupprimer
  5. Le résumé ne me tentait pas trop et après avoir lu ton avis, je ne pense pas lire ce livre...

    RépondreSupprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.