mercredi 3 septembre 2014

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Le Crime de la veuve » de Léna Beymond


Éditions Société des Écrivains, paru en 2013 - 257 pages


Quatrième de couverture : Le Crime de la veuve est un roman policier à l'ancienne, dans la veine de ceux de la maîtresse du genre, Agatha Christie. On y retrouve l'ambiance bourgeoise, sombre et saturée de danger que semblent exhaler les vastes manoirs dont les couloirs retentissent du pas des domestiques. L'intrigue, excellemment construite, se dévoile au fur et à mesure qu'on avance dans le livre, révélant les caractères et les personnages sous un jour nouveau et mystérieux, pour un plaisir de lecture qui conserve une étrange rusticité. 


▶ Mon avis : Je remercie Janyce et la Société des Écrivains pour l'envoie de ce livre qui est une belle découverte. Je suis tout de suite rentrée dans cette histoire qui commence par le meurtre de Pierre Verdier. L'auteur à travers le regard de Marie, va ensuite retracer les évènements qui se sont passés quelques jours avant le meurtre, avant de revenir à la découverte du corps sans vie de Monsieur Verdier. Des évènements qui vont nous permettre de comprendre le contexte, mais aussi de mieux se repérer parmi les différents personnages présents lors du meurtre.

Marie est en séjour à Fontainebleau, chez son amie Sylvie Verdier, dans leur propriété secondaire. Marie n'est pas la seule présente, Marthe Perrin, la tante de Sylvie, et Luc Perrin, le cousin de Sylvie sont également présent. Ainsi que Monsieur de Madame Duvallier, des amis de la famille. Sans oublier Isabelle, la sœur de Sylvie, Hélène, sa mère, et les domestiques au service de la famille Verdier. Tous ses personnages seront témoins de la mort de Pierre Verdier, et les soupçons vont tout de suite se diriger vers une seule et unique personne. Mais cette personne, est-elle vraiment coupable ? Sylvie pense qu'elle est innocente, tandis que pour Marie, tous les faits prouvent le contraire, comme suggéré par la police. C'est alors que Sylvie, pour prouver l'innocence du suspect, va entraîner Marie dans ses recherches pour trouver la vérité.

Les deux jeunes filles vont aller de révélations en révélations, trouvant plusieurs théories, tandis que la police fait tout pour mettre la main sur le suspect en fuite... tout cela ponctué d'autres meurtres dans la propriété. L'auteur a rondement bien mené son scénario, et m'a mené par le bout du nez, jusqu'à au dernier moment. J'étais persuadée d'avoir l'identité du tueur, et je me suis bien trompée. C'est vraiment bien écrit, et je n'ai pas réussis à lâché mon livre. N'ayant pas lu d'Agatha Christie, je ne peux faire la comparaison, mais j'ai adoré ce que nous propose Léna Beymond avec son roman, j'espère qu'elle en écrira d'autre.
http://www.societedesecrivains.com/

-----L'avis de mes matelots :-----
- Fanny - Kathleen - Madame Love -

10 commentaires:

  1. Je suis assez livre policier dans le genre d'Agatha Christie mais celui là ne me tente absolument pas. Même le titre ne me dit rien du tout. :/

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Merci, je suis ravie de savoir que mes chroniques peuvent donner envie :)

      Supprimer
  3. Il a l'air d'être vraiment bien ! Je ne connaissais pas mais tu m'as donné envie de le lire ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de faire découvrir des livres et encore plus si je donne envie de les lire. Merci :)

      Supprimer
  4. Ton avis est très positif, ça encourage à lire ce livre même si je ne suis pas fan de ce genre (en plus, l'histoire ce déroule à côté de chez moi ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est à côté de chez toi ? C'est marrant, mais l'époque n'est pas la même :)

      Supprimer
  5. Je lis peu de policier mais celui-ci me tente beaucoup.Merci, je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré, mais j'aime beaucoup le genre aussi ^_^

      Supprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.