jeudi 3 décembre 2015

⚓ J'ai jeté l'encre avec « Nés sous X » de Cicéron Angledroit


Présentation de l'escale :
Cicéron Angledroit est détective privé en banlieue parisienne. Quand il ne croule pas sous les affaires, ce qui est régulièrement le cas, il partage son temps entre sa fille et ses maîtresses. Mais voilà, tout à coup, il se retrouve avec deux dossiers sur le dos. D'un côté, une sombre histoire de policiers pas très honnêtes, de l'autre, un mystère autour d'une naissance... Avec son flegme et son humour légendaires, Cicéron mène l'enquête.
Voilà une nouvelle aventure de Cicéron Angledroit, le privé le plus flegmatique - et le plus endetté - de toute la banlieue parisienne. Dans la veine de San Antonio ou de Nestor Burna, ce détective mène avec humour et nonchalance des enquêtes rocambolesques et hautes en couleur. Servi par un style vif et une langue pleine de verve, ce polar ne vous tombera pas des mains !


Organisateur : Éditions Publibook
Escale : Policière
Encre : Grand Format
Nombre de vagues : 170
Prix du voyage : 19,00 €


Mon avis :
Me voilà de nouveau embarquée dans de nouvelles aventures avec Cicéron Angledroit. Vous savez, c'est ce détective complètement loufoque qui se retrouve toujours impliqué dans des situations dont il se serait bien passé, mais comme il est incapable de dire non, bien malgré lui, il mène l'enquête quand son temps n'est pas occupé par les nombreuses femmes de sa vie...

Le détective ne change pas sa recette, dans son roman il s’adresse toujours directement à son lecteur avec ses remarques délicieuses qui vous donneront le sourire. Toujours donc cette relation intime avec le détective, le lecteur ne peut que se sentir privilégié, surtout qu’il est au petit soin pour nous : « La soirée je vais vous la faire courte car elle n’apporterait pas grand-chose à cette palpitante aventure et risquerait même de faire retomber l’insoutenable tension qui règne dans vos tête. »

En plus de cette belle relation, on retrouve toujours un mélange subtil entre ses enquêtes, sa vie privé, et sa vie très privé avec quelques petites scènes pour nous donner un aperçu de sa vie sentimentale avec Brigitte, mais pas que, un vrai tombeur ce Cicéron Angledroit.

C’est un plaisir aussi de retrouver René et Momo, deux personnages atypiques, fidèles habitués de l’Inter comme notre détective, mais aussi devenus de fidèles amis qui vont le mener et l’aider sur une affaire de policiers véreux aux pratiques plus que douteuse. Il va aussi mener de front avec cette affaire une enquête concernant une naissance mystérieuse : monsieur N’Guyen, se demande pourquoi il ressemble trait pour trait à un certain Charles Degolle (oui comme le porte avion, d’ailleurs Cicéron Angledroit le précise bien) qui a fait la une des journaux 6 mois plus tôt. Étant nés sous X, ce Charles pourrait-il être un parent ?

Deux affaires menées de front parfaitement, Cicéron nous donne assez d’informations pour titiller notre curiosité, puis d’une main de maître tenir notre attention jusqu’à la fin du livre. En même temps, avec une vie comme la sienne, et surtout son humour, on ne veut pas le quitter de sitôt.

Si vous avez besoin de rire, ce roman est tout indiqué. Bien que les affaires ne soient pas forcément d’une grande joie, vous ne pourrez qu’apprécie la touche de luminosité qu’apporte Cicéron et toute sa clique.

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas. Mais si il y a moyen d'allier le suspens de l'enquête et des scènes comiques je dis pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup le style de l'auteur, ses touches d'humour sont superbe :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, mais ce livre a l'air vraiment intéressant ! Alors merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh merci, chère Sevla, de ces mots que je découvre à l'instant !!! (je suis une vraie quiche :) )
    Cicéron..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non pas une vraie quiche, quand même pas :D

      Supprimer

Laissez un passage de votre voyage à bord.